Toscane – le voyage

Publié le par gillou

Un peu en retard, je raconte mon voyage de l’année dernière. Et oui, faut bien que je m’y mette car je repars en juin en Arménie. Mais ceci est une autre histoire.

Cette fois ci, j’écris tout avant de publier, comme ça, le récit sera dans l’ordre.

Flash-back en juin 2008.

On avait choisi un circuit Pouilles – Basilicates. Mais un mois avant de partir, le voyagiste nous apprend que le voyage est annulé faute de participants et que l’on a trois choix : choisir un autre voyage, partir en septembre  ou résilier avec remboursement. Merci MUGLER. Comment faire autrement quand on bosse et que l’on n’a pas des vacances quand on veut. On choisit donc un autre circuit : Splendeurs Toscanes et Cinque Terre : Florence, Pise, Sienne, San Gimignano, Lucca … les grands chefs d’œuvre de la Renaissance italienne et en plus les paysages envoûtants des Cinque Terre.

La particularité de ce voyagiste c’est que tout ce fait en autocar depuis le point de départ. Vive la route.

Le séjour se déroule en six jours :

Premier jour : départ par Bâle, Lucerne, le tunnel du St Gothard, Lugano et son lac (déjeuner), Piacenza, La Spezia, arrivée à l’hôtel à Marina di Pietrasanta.

Deuxième jour : Sienne et San Gimignano, les médiévales. Départ pour Sienne et visite, l’après midi est consacrée à San Gimignano.

Troisième jour : les Cinque Terre, région des artistes et des poètes. Départ par La Spezia, embarquement à bord d’un bateau pour la promenade le long de la côte escarpée. Arrivée à Riomaggiore, par un sentier panoramique appelé Sentier des Amoureux, arrivée à Manarola. Continuation de la promenade, Corniglia, Vernezza, puis Monterosso et sa visite. Retour par bateau à Portovenere (village typique qui a séduit le poète Byron), continuation vers La Spezia. Retour à l’hôtel.

Quatrième jour : Florence, la Sublime. Une journée entière consacrée à la visite de la ville et du musée palais Pitti et de la Galerie Palatine.

Cinquième jour : départ pour Pise et visite de la cathédrale et de la Tour. L’après midi, visite de Lucca.

Sixième et dernier jour : le retour à Strasbourg par le chemin inverse.

 

Un circuit superbe qui en met plein les yeux.

Un seul bémol : le choix de l’hôtel par le voyagiste. Je n’ai toujours pas compris pourquoi l’hôtel était situé au bord de la mer alors que toutes les visites se font à l’intérieur du pays (sauf la promenade en bateau bien sûr). Pourquoi ne pas avoir choisi un hôtel plus proche, car avoir deux à trois heures de bus pour rejoindre les visites c’est du temps perdu pour moi. En plus, une fois revenus à l’hôtel nous ne pouvions pas profiter de la plage car l’hôtel n’avait pas de plage privée. Petit rappel pour ceux qui l’ignorent, sur cette partie de la côte, la plage n’est pas publique mais elle appartient à différents hôtels et il faut payer pour s’y installer.

Ce détail mis à part, c’est un superbe circuit. Pour certaines villes, comme Florence, il faudrait beaucoup beaucoup plus de temps pour découvrir la ville. Mais bon, ça donne l’envie d’y retourner.

Publié dans gillou45

Commenter cet article