Gastronomie en Ouzbékistan

Publié le par gillou

Le plat national est le plov, à base de viande de mouton et de riz et agrémenté de légumes (oignons, carottes), d'épices (cumin surtout). Le plov au poulet et fruis secs est aussi très populaire. Il varie selon les régions et la saison et se retrouve également dans d'autres pays d'Asie centrale.

 

Parmi les autres plats communs de la région, on retrouve les chachliks ou kebabs, des petites brochettes de viande de mouton, de boeuf, de poulet ou de foie de volaille, souvent accompagnées d'oignon cru ; les mantys, gros raviolis cuits à la vapeur. Egalement la soupe à la viande et aux légumes appelée chorba (ou shorpa), et les samsas, des beignets de viande ou de légumes proches des samosas indiens.

 

La lipioshka, de grandes galettes de pain sans levain qu'on peut acheter aux coins des rues et qui constituent souvent un repas complet.

 

Les fruits se déclinent en raisins, abricots et pommes grenates que l'on fait sécher dès que la saison s'achève.

 

Le thé est la boisson nationale, vert ou noir, à l'abri du soleil dans une tchaikhana (maison de thé). C'est là que se réunissent les vieux Ouzbeks, bavardant toute la journée autour d'un pot de thé brûlant. On peut aussi goûter à des vins blancs sucrés, des rouges assez doux et des mousseux (shampanski). Le Kefir, un yaourt liquide, se boit généralement au petit déjeuner. La vodka, la bière et le brandy sont en vente partout.

 

Dans les hôtels, la cuisine, en général, dénote une forte influence russe: Borcht (soupe de betterave), entrecôte bien cuite, strogans, l'équivalent local du boeuf Stroganoff. Empruntés à l'Ukraine, les Pirmenis, de petits raviolis farcis de viande ou de légume agrémentent souvent le potage aux légumes

 

Publié dans gillou45

Commenter cet article