Ouzbekistan Samarcande

Publié le par gillou

Huitième jour et visite de Samarcande.
A côté de l'hôtel, se situe la statue de Tamerlan, assis. De là, on se dirige vers le Gour Emir. Il s'agit du mausolée de Tamerlan.

Le corps de Tamerlan a été exhumé en 1941 par le médecin légiste russe Mikhail Gerasimov. Le scientifique trouva que les caractéristiques faciales de Tamerlan étaient conformes à des traits mongols, appuyant l'idée qu'il était un descendant de Gengis Khan. Gerasimov a été capable de reconstituer l'apparence de Tamerlan à partir de son crâne. Il mesurait 1,72 mètre, ce qui est grand pour son époque. L'étude a également confirmé qu'il boitait.

Selon la légende, une malédiction pesait sur le tombeau de Tamerlan. Un vieux conte populaire raconte en effet qu'avant de mourir, le grand chef de guerre avertit ses proches que de grands malheurs s'abattraient sur ceux qui tenteraient d'ouvrir sa tombe. Il se trouve que, le jour où Gerasimov exhuma le corps de Tamerlan, Hitler lança l'Opération Barbarossa contre l'URSS. Mikhail Gerasimov est ainsi considéré, dans des anciennes républiques soviétiques, comme le responsable du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale pour avoir ouvert le tombeau maudit du chef mongol.
Ensuite visite du Reghistan. Cette place constitue le centre de la ville médiévale. Au début du XVième siècle, cette place était remplie de bazars et de grandes cérémonies s'y déroulaient. En 1420, la madrasa Ouloug Beg a été construite. Au XVIIième siècle, les madrasas Chir Dor et Tilia Kari sont construites.
Le déjeuner est pris chez l'habitant dans les collines surplombant la ville. Au menu du plov.
L'après midi est consacré à la visite de l'observatoire d'Ouloug Beg, du musée d'Afrasiab et du site archéologique, de la nécropole Chah I Zindar.
Le soir repas à l'hôtel.
Après le diner, direction le Reghistan pour assister au spectacle Son et Lumières.

Publié dans gillou45

Commenter cet article